Art moderne & contemporain - Groupe 'Forces Nouvelles' - Abstrait des années 50
Accueil Les Artistes Catalogues Expositions La Galerie
 

DIETRICH-MOHR (1924 – 2016)

 

 DIETRICH-MOHR - Le Cuirassé
 DIETRICH-MOHR - Arnica 1959
 DIETRICH-MOHR - Deus ex Machina 1960
 DIETRICH-MOHR - Croissance simple 1964
 DIETRICH-MOHR - Connivence 2003

Document sans nom

Naissance le 20 juin 1924 à Düsseldorf en Allemagne
Études aux arts décoratifs de Krefeld et de Bâle et à l’École des Beaux-Arts de Karlsruhe où il apprend le modelage d’après modèle et la taille direct sur bois et sur pierre.
En arrivant à Paris en 1951, il s’inscrit à l’Académie de la Grande-Chaumière dans l’atelier de Zadkine. En 1954, il trouve son premier atelier à la cité Falguière ou il travaille le bois, la pierre, la terre cuite et ses premières sculptures en métal à partir de 1959.
Il installe un deuxième atelier dans le Loir-et-Cher en 1978.
Il reçoit la médaille des Arts de l’Académie d’Architecture à Paris en 2003 pour l’ensemble de son œuvre.

 

Le travail de Dietrich-Mohr (sculpteur d’origine Allemande, né à Düsseldorf en 1924)  entretient un rapport assez singulier avec le monde extérieur.
En effet, une première sensation, celle de tout visiteur curieux, nous est fournie par l’œuvre elle-même, vue de loin : des volumes souvent anguleux, pénétrés parfois par des vides qui laissent passer la lumière, et  celle-ci est à sont tour canalisées par des alvéoles, ou se reflète sur de multiples lamelles plates, horizontales ou verticales.
Et cette perception, bien sûr, se modifie selon la distance, l’éclairage, ou la lumière naturelle, l’angle de vision …, qui dans le cas présent revêtent une importance toute particulière, et nous fait dépasser le truisme. …
Nous nous trouvons pas dans un monde abstrait, devant des œuvres qui résultent d’une recherche plastique systématique, qui refusent toute référence au monde extérieur  (comme par exemple chez Hans Hartung), ou qui dévoilent un processus d’élaboration (Fr Morellet, RP Lohse…) ou qui simplement s’affirment comme geste créateur (les « compositions » ou  « Œuvres » innombrables depuis tant d’années…) . Nous sommes dans un monde de formes plastiques qui s’enracinent dans une sensualité, et une ouverture rare à la nature, qui dissimulent une grande pudeur, et une lecture géométrique originale.

Bernard Fauchille
Directeur honoraire des Musées de Montbéliard.
Extrait du catalogue  ( Dietrich-Morhr Lumière captée)
Musée d’Art, Histoire et Archéologie d’Évreux


 

Galerie Bertrand Trocmez - Art moderne & contemporain - Accueil | Les Artistes | Catalogues | Expositions | La Galerie | Plan du site

 

Aeschbacher |Arthur Bertrand |Aujame |Busse |Chaissac |Dalmbert |Debré |Desserprit |Duminil |Fichet |Gauthier |Goetz |Hartung |Hayter |Hélion |Humblot |Jannot |Kawun |Lapicque |Le Corbusier |Le Moal |Masson |Rohner |Signovert